Regionalization and the Closure of 52 Hospitals in Rural Saskatchewan

  • Danielle Cazabon McGill University
Keywords: Saskatchewan, Health Districts Act, health reform, hospital closure, regionalization, health care budget

Abstract

In the early 1990s Canada was in a recession and the government of Saskatchewan felt the pressure of a growing deficit. In 1992, the provincial government decided to reduce the health care budget by 3.3%. The following year, the government undertook regionalization of health care services through the Health Districts Act, with a focus on promoting preventative health care rather than solely treatment-based care. The budget cuts resulted in the closure of 52 rural hospitals, leading to a public outcry. Evaluations of the reform were not able to show a definite detrimental effect on health outcomes in the corresponding communities. Community members expressed increased caregiver burden, travel costs and travel time to the next nearest hospital, and potential inequalities in access to care. When undertaking reform, it is important that government consider the voices of local communities in the decision-making process.

Au début des années 90, le Canada était en récession et, en Saskatchewan, le déficit budgétaire posait un problème pressant au gouvernement provincial. Celui-ci décida de réduire le budget de la santé de 3,3% en 1992. L’année suivante, le gouvernement mit en place une régionalisation des services de santé fondée sur la Loi sur les Districts de Santé, avec comme objectif de favoriser la prévention par rapport aux soins purement curatifs. 52 hôpitaux ruraux durent fermer à cause des coupes budgétaires, entraînant une réaction de rejet de la part du public. Les évaluations de la réforme n’ont pas pu établir avec certitude une détérioration de la santé dans les communautés concernées. Les habitants des communautés concernées ont exprimé une charge accrue pour les aidants, des coûts et temps de transports plus élevés pour se rendre à l’hôpital le plus proche, et d’éventuelles inégalités d’accès aux soins. Les voix des populations concernées devraient être écoutées lors de la prise de décision sur de telles réformes.

Author Biography

Danielle Cazabon, McGill University

Master's of Science in Public Health
Department of Epidemiology, Biostatistics and Occupational Health  

Published
2018-06-27
Section
Provincial/Territorial Health Reform Analyses